Hall

éphémère et bleue

j’oscille de par le vent

bouche de volcan

je rapporte du fond des âges le magma

caresse enfiévrée et souffle chaud

charnier oublié des milliers d'espoirs rompus

je suis là où aboutissent les traits magnétiques et irrités