éphémère et bleue

j’oscille de par le vent

bouche de volcan

je rapporte du fond des âges le magma

caresse enfiévrée et souffle chaud

charnier oublié des milliers d'espoirs rompus

je suis là où aboutissent les traits magnétiques et irrités

Courants d'air/


La chose immuable & fragile

encre de Chine sur papier Japon

 

confusions

enchevêtrements de sentiments machinaux

où se jouxtent et s’enchâssent le sens du vivant et le sens de la mort

fossiles des temps présents

immédiats fossilisés sur du fin papier

se convaincre que le sol absorbe et consomme

berce et soigne

et puis la terrible évidence d’une entaille béante

insoutenable

"La chose immuable et fragile" , dans son ensemble, se compose de 16 rouleaux d'environ 150 cm de haut pour 50 de large.

Quelques matrices

 

Photographies d'encres de Chine aquarellées peintes sur panneaux en contreplaqué et ayant servi de matrices.